Accueil              English             L'Angora Français        Photos       Produits              Contact             
Ang'Auvergne...




...des lapins dans les montagnes...
 
LE LAPIN ET L'EPILATION
 

Le lapin Angora Français est un lapin de taille moyenne : 4,5 à 5 kg à l'âge adulte. Les portées comprennent en moyenne 6 ou 7 lapereaux qui seront sevrés à l'âge de 2 mois. La durée de vie du lapin angora se situe aux alentours de 6 ans.

Il est obligatoirement blanc et se signale par de petites touffes caratéristiques aux extrémités des oreilles. Ces touffes apparaissent lorsque le lapin devient adulte, après 6 mois.

Extrêmement propre, l'angora a un comportement assez similaire à celui d'un chat : il passe sa journée à se lécher. Il se lave la tête et les oreilles méticuleusement pendant de longues minutes en déposant préalablement sa salive sur ses pattes.
Le dessous des pattes, lui, reste toujours taché par l'herbe et la litière quoi qu'on fasse, mais le lapin n'exhale pas d'odeur corporelle.

Tous les 100 jours, traditionnellement, l'angora est dépilé. Il s'agit de tirer le poil par petites pincées, en tenant la peau de l'autre main. L'opération est indolore pour le lapin car elle correspond à une mue naturelle, semblable à celle qu'on observe sur la plupart des chiens. Le poil vient spontanément; s'il résiste, c'est que le lapin n'est pas prêt à être dépilé. Certains éleveurs administrent auparavant à leurs lapins un "médicament" facilitant la dépilation, ce que je ne fais pas, n'étant pas favorable aux traitements chimiques, hormis les vaccins.
La plupart des lapins se laissent volontiers épiler, à croire que cette opération a été en quelque manière intégrée dans les gènes de la race au fil des siècles. Ils assimilent, si on en croit les comportementalistes, cette opération à un toilettage, preuve de déférence envers un sujet dominant : le soumis toilette le dominant.
Le lapin peut ainsi être presque mis à nu (hormis la tête, les pattes, et les oreilles) ou bien épilé "par morceaux" en cas de période de froid. En une semaine, le poil a déjà bien repoussé et on ne voit plus la peau.
Certains éleveurs tondent le poil au lieu de l'épiler, mais il est prouvé que les tricots obtenus avec du poil dépilé sont plus solides et beaucoup plus résistants à l'usure du temps.

Un lapin adulte fournit en moyenne 200g de poil à chaque épilation, la première épilation ayant lieu vers 4 mois.

 

TRANSFORMATION DE LA FIBRE

Le poil d'angora n'a aucun traitement à subir puisqu'il est propre, non suinté, prêt à être filé tel quel. Comme il est très peu sujet au feutrage, la seule précaution à prendre est l'introduction d'antimite (pour ma part j'emploie le camphre) dans les cartons où le poil est conservé en attente de filage. Etant blanc, il peut être teint dans toutes les couleurs imaginables, généralement après filage et lavage.

 

DU FILAGE A LA PELOTE



Le poil est filé ensuite par mes soins au rouet traditionnel.

Il faut un peu plus d'une heure pour produire une pelote de 25g.

Je file d'abord un premier fil jusqu'à avoir 12,5g environ, puis un second identique, après quoi je retors les deux ensemble pour former une laine solide. Le fil double obtenu est ensuite monté en écheveau afin d'être lavé, puis éventuellement teint. Finalement, le fil une fois sec est enroulé en pelote à l'aide d'un bobinoir spécial à manivelle.

 
LA FIBRE D'ANGORA FRANCAIS
 
L'angora français est le plus recherché en raison de sa qualité supérieure à celle des autres angoras. La race angora que l'on retrouve le plus souvent dans le circuit des laines provient malheureusement pour l'essentiel d'Asie, c'est à dire d'angoras au poil nettement moins soyeux, moins solide et moins long (bien inférieur à 10 cm). De plus, ces poils sont généralement récoltés par tonte, ce qui implique une qualité encore inférieure.
La laine d'angora est réputée 9 fois plus chaude que la laine de mouton. C'est un excellent régulateur thermique en raison notamment de sa très grande capacité d'absorption de l'eau : même mouillé, un pull en angora ne donne pas une impression de "trempé" sur la peau.
Contrairement à quelques idées reçues, l'entretien de l'angora est aisé. Certains sont traités pour être lavés en machine, le mien doit être lavé à la main, à 30°C, rincé à la même température comme toute laine, essoré sans violence et mis à sécher de préférence à plat. Le respect de ces quelques règles assure au tricot 100% angora une très grande longévité.
 
 

 

 

le petit"Cachou", profondément
endormi sur mes genoux...